Ce portfolio se veut un objet de recherche et de découverte, un lieu de partage et d’échanges entre «alter» et «ego». Tous les commentaires seront donc les bienvenus, et j’en remercie par avance leurs auteurs.

«Sẽ có một ngày trên hành trình đến với những cánh đồng Abydos của Osiris dương trần tục luỵ em bỏ lại đàng sau cả những thân sơ giận thương yêu ghét...»


Chers collègues,


Après une assez longue période de tâtonnements, voici enfin le fruit de mes efforts continus.

J’ai le grand plaisir de mettre à votre disposition un e-portfolio que j’ai conçu comme outil d’accompagnement à mon auto-formation, et en tant qu’enseignante-chercheur-formateur (ou ... chercheuse-formatrice ?), ceci dans le but de favoriser des échanges et contacts avec des collègues d’ici et d’ailleurs.

J’aurais aimé un outil plus approprié (pour plus de facilité dans la conception et dans la lecture), mais je n’en ai pas trouvé. Je compte donc sur votre compréhension.

Si les jeunes collègues y trouvent quelque utilité pour leurs réflexions, ou pour alimenter et enrichir leur vécu professionnel, ce sera à ma très grande joie, et j’en serai bien honorée.

Je compte aussi sur vos remarques, suggestions et propositions (qui seront ajoutées en fin de chaque article ou en bas de la page) pour pouvoir améliorer cet outil. Vous pourriez de même me les communiquer par email (phamthi.anhnga@yahoo.fr).

Avec mes sincères remerciements,

Et Bonne Année du Buffle !


Anh Nga

samedi 17 octobre 2009

QUELLES ENTRÉES POUR LA LITTÉRATURE EN CLASSE DE LANGUE ? (VERSION FINALE)



Séminaire régional de recherche-action

du 1er au 4 décembre 2009 à l’Université de Dalat - Dalat (VIETNAM)


PHAM THI Anh Nga

ESLE – Université de Hué (Vietnam)


Cette communication se veut une réponse possible au questionnement effectué auprès des approches de la littérature et des textes littéraires, en vue de pistes d’entrées possibles et efficaces en classe de langue. Elle se construit à partir d’un vécu professionnel au niveau supérieur, et des réflexions méthodologiques alimentées de documentation concernant la didactique de la littérature dans le cadre du FLE.


1. Cadre d’opération et tâches d’enseignement


Les expériences et réflexions personnelles mentionnées ici se situent dans le cadre de la formation universitaire au département de français de l’ESLE de Hué, depuis quelques années, pour les orientations Langue et Lettres, Pédagogie, et Traduction-Interprétariat. Avec un budget horaire de 30 ou 60 périodes (selon le cursus), soit désormais 2 crédits, et destinée à des étudiants de 4e année, la «Littérature française du XXe siècle» est le dernier des modules de littérature française du programme, faisant suite à ceux portant sur un aperçu général de la littérature française et la littérature française des siècles passés. Ce découpage en siècles étant impératif, il m’arrive de temps à autre d’effectuer des transgressions par le recours à l’intertextualité. Faute de consensus dans la façon de concevoir l’approche de la littérature française d’un siècle à un autre, j’ai essayé d’adopter pour le XXe siècle un enseignement qui se construit au fur et à mesure.


2. Quelques scénarios


En voici trois scénarios avec tâches de lecture et outils de référence aidant à la lecture:




3. La démarche pédagogique adoptée se définit dans les grandes lignes par un essai d’organiser l’approche de la littérature et du texte littéraire selon une progression qui se veut attractive et faisable pour le public en FLE mais bien adaptée aux exigences des études littéraires:




4. Quelques choix ont été effectués a priori:



5. Pour ce faire, un certain nombre de fondements théoriques ont pu être mis en œuvre:


- ceux qui émanent de la didactique des langues:

+ la centration sur l’apprenant qui se trouve au cœur même de nos préoccupations;

+ l’interdisciplinarité permettant à chaque enseignant de s’ouvrir et de s’enrichir professionnellement;


- fondements théoriques propres à la littérature et aux textes littéraires:

+ le contact avec la matérialité du texte, du livre (J-P.Goldenstein 1990), la mobilisation des horizons d’attente face à un texte, le plaisir de la lecture et de la découverte;

+ la prise en compte de la culture-vision (ou culture savante) et de la culture-action (ou culture comportementale), dans les termes de R.Galisson (1998);

+ l’interculturalité mise au service de la classe, où l’enseignant assure sa fonction de médiateur dans la rencontre entre l’étudiant-lecteur et le texte littéraire;

+ la didactique de la littérature et du texte littéraire en FLE comme le préconise J.Peytard (1982);

+ la théorie de la réception mettant l’accent sur la polysémie du texte littéraire, la lecture plurielle, la construction du sens et la subjectivité du lecteur;

+ la mise en application des quatre niveaux de lecture que proposent J.Biard et F.Denis (1993).


6. Objectifs et contenu du module


C’est dans ce sens que notre module de «Littérature française du XXe siècle» vise ces objectifs:


- connaissances de base sur la littérature du XXe siècle (histoire littéraire, auteurs, œuvres);

- des connaissances sur différentes facettes de la culture française;

- des approches du texte littéraire, en mobilisant des connaissances acquises dans d’autres modules du programme de formation;

- éventuellement une initiation à la recherche sur la littérature et le texte littéraire.


Le tableau ci-dessous regroupe l’ensemble des contenus et aspects exploitables et effectivement exploités:




6. Résultats obtenus


Au terme de quelques années d’enseignement de la littérature française du XXe siècle selon cette orientation, j’ai pu constater ces quelques résultats perceptibles dans l’attitude et les propos des étudiants tout comme dans l’évaluation finale:


- La littérature devient ainsi une matière replacée à la portée de tous, accessible à tous;

- Les textes littéraires ont pu être oralisés, au début par l’enseignant, et à la fin par les étudiants. Cette oralisation fait partie même des contenus à évaluer en fin de parcours, et se prépare de manière consciente et au fur et à mesure par les étudiants;

- Des habitudes (individuelles et collectives) se créent au fur et à mesure chez les étudiants, face à un texte littéraire: (se) poser des questions, apprécier, recourir en tant de récepteur à sa subjectivité et apporter sa part dans la construction du sens du texte;

- Plus de motivation, de dynamisme et de plaisir chez les étudiants qui, accompagnés de l’enseignante, «découvrent» au fur et à mesure des tâches d’étude;

- L’évaluation finale portant sur les contenus abordés dans la classe témoigne, chez la plupart des étudiants, d’une maîtrise convenable des techniques de lecture, des approches et notions théoriques de base dans l’analyse des textes littéraires;

- Prise de conscience chez les étudiants de la place convaincante de la littérature et des textes littéraires dans le programme de formation.


Personnellement, j’aurais aimé, pour plus d’efficacité, une même approche conceptualisée pour l’ensemble des modules de littérature dans tout le programme de formation, mais le consensus n’a pas pu être obtenu, face à deux autres orientations: l’une trop littéraire, et l’autre trop utilitaire. Peut-être le moment est-il venu pour que nous, enseignants de littérature française en classe de langue d’ici et d’ailleurs, nous nous mettions tous ensemble, pour repenser et rendre plus convaincant notre enseignement de la littérature et du texte littéraire.


Pour conclure


Le souci de mieux adapter l’enseignement de la littérature ne date pourtant pas de nos jours. Déjà, il y a juste un siècle, en 1909, Lanson avait constaté: «Nous donnons à des élèves, de moins en moins aptes à le recevoir, un enseignement de moins en moins propre à leur être communiqué.» (cité par H. Bonnet, Préface à Didactique du texte littéraire de J.Biard et F.Denis, 1993). Avec le temps, les enseignements ont évolué mais ce souci persiste toujours, et différentes pistes d’entrées se trouvent proposées par méthodologues et manuels de littérature, dont le regroupement par séquences, l’exploitation de ratures et brouillons… (H.Sabbah (Dir.) 2004 et 2005) qui méritent fort bien notre attention. À chacun de nous donc d’y puiser avec bon sens et de bien adapter à sa tâche.

Dans le rôle de médiateur entre l’étudiant et la littérature étrangère, l’enseignant que nous sommes doit par ailleurs se démystifier d’une ancienne croyance vis-à-vis du texte littéraire, comme le signale Cathy Filippi: «[...] ce n’est pas l’auteur qui détient le sens du texte et encore moins le maître ou le professeur de français. […] C’est la relation livre-lecteur et l’interaction des élèves autour du livre qui vont donner du sens à ce dernier.» (cité par P.Fondacci et C.Filippi 2005).

Il est de même à réaffirmer que «C’est le labeur de l’écrivain, à la tâche de susciter et de solliciter la puissance du langage, qu’il faut comprendre pour connaître / pratiquer efficacement cette langue, le français, offerte à l’apprentissage.» (J.Peytard 1988).




______________________________


Documents de référence


- Abdallah-Pretceille M., Porcher L., 1996, Éducation et communication interculturelle, PUF L’Educateur, 192 p.

- Adam J-M., 1991, Langue et littérature, Hachette, 221 p.

- Bertrand D., Ploquin F. (Dir.), 1988, Littérature et enseignement. La perspective du lecteur, Le français dans le monde, Numéro spécial (février-mars/1988), 192 p.

- Biet C., Brighelli J-P., Rispail J-L., 1990, Littérature – 2. Techniques littéraires, Magnard, 559 p.

- Biard J., Denis F., 1993, Didactique du texte littéraire, Nathan, 239 p.

- Falardeau, E., 2004, «Pistes d’entrée pour la lecture de textes littéraires : la mise en place de situations-problèmes» in Skholê, hors-série 1, pp. 91-98, http://recherche.aix-mrs.iufm.fr/publ/skhole/.../04.HS1.91-98.pdf

- Fondacci P., Filippi C., 2005, «Une expérience d’entrée en littérature au cycle 3», Inspection académique Haute-Corse, Haute-Corse, 22 p, http://ia2b.ac-corse.fr/Une-experience-d-entree-en-litterature-au-cycle-3_a25.html

- Galisson R., 1998, «Le “Français langue étrangère” montera-t-il dans le train en marche de la Didactique scolaire”?» in ELA, Revue de Didactologie des langues-cultures no 111, Juillet-Septembre 1998, pp. 265-286

- Gohard-Radenkovic A., Altérité et identités dans les littératures de langue française, Le français dans le monde, Numéro spécial (juillet 2004), 188 p.

- Goldenstein J-P., 1990, Entrées en littérature, Hachette, 126 p.

- Papo E., Bourgain D., 1989, Littérature et communication en classe de langue. Une initiation à l’analyse du discours littéraire, LAL, Hatier, 159 p.

- Peytard J., ..., 1982, Littérature et classe de langue FLE, LAL, Hatier-Crédif, 239 p.

- Peytard J., 1988, “Les usages de la littérature en classe de langue” in Bertrand D., Ploquin F. (Dir.), pp.8-17

- Pham Thi Anh Nga, 2004, «La littérature et le texte littéraire en classe de langue» in Contact des langues et des discours, Actes de colloque international (23-25 /11/2004), Le Caire, Égypte, 2005, p.217-222, http://phamthianhnga.blogspot.com/2008/08/la-littrature-et-le-texte-littraire-en.html

- Pham Thi Anh Nga, 2007, «Để việc dạy / học văn học Pháp trong đào tạo Tiếng Pháp ở Đại học thực sự hiệu quả. Một số định hướng và biện pháp cụ thể», Colloque sur l’Enseignement / apprentissage de la littérature et de la culture françaises à l’heure actuelle, Département de français, ESLE Univ. de Hué, http://phamthianhnga.blogspot.com/2008/08/vic-dy-hc-vn-hc-php-trong-o-to-ting-php.html

- Sabbah H. (Dir.), 1993, Littérature, textes et méthode, Hatier, 415p.

- Sabbah H. (Dir.), 2004, Littérature 2de – Des textes aux séquences, Hatier, 51p.

- Sabbah H., 2004, Littérature 2de – Des textes aux séquences, Livre du professeur, Hatier, 512p.

- Sabbah H. (Dir.), 2005, Littérature 1re – Des textes aux séquences, Hatier, 527p.

- Sabbah H. , 2005, Littérature 1re – Des textes aux séquences, Livre du professeur, Hatier, 591p.





2 commentaires:

  1. Chào Cô,em là sinh viên của Khoa Pháp Trường Đại học Sư phạm TP.HCM.
    Em tên là Thanh Nguyên,hiện em đang làm luận văn liên quan đến Portfolio.
    Em tình cờ đoc được e-portfolio của Cô trên mạng nên em muốn nhờ Cô cho em vài ý kiến tham khảo về đề tài mà em định làm :
    Le rôle positif qu’assument le Portfolio dans l’auto-apprentissage et l’auto-evaluation des étudiants du département de français de l’université de Péadagogie de HCM-Ville.
    Em chỉ mới dự kiến tên đề tài như vậy thôi,tên đề tài có thể phải reformuler lại,vì em vẫn đang tìm thêm tài liệu tham khảo.Nhưng về phần cơ sở lý thuyết em không biết mình phải dựa vào đâu.Em có đọc về Reflexivite và Transdisciplinarite nhưng vẫn chưa hiểu lắm.Nên em mới viết thư này hy vọng Cô có thể giúp em,hơn nữa Cô đã xây dựng được một cuốn portfolio theo em là rất tuyệt vời ( lúc trước em đã đọc hết những bài viết của Cô khi tìm tài liệu tham khảo cho môn Văn học Pháp,lúc đó thì em chỉ để ý tới nội dung và mấy tấm hình ^^,vì có hình của Cô Thu Thi,giảng viên ở trường em, chứ chưa để ý tới từ portfolio,vì lúc đó em chưa được học,em cứ tưởng đó là 1dang blog ) nên có thể Cô có hướng nghiên cứu hay hơn liên quan về Portfolio.Em hy vọng là bài luận văn của em có thể tạo được 1 tí ảnh hưởng trong việc sử dụng portfolio ở trường.Vì portfolio hầu như chưa được thông dụng ở trường em,năm em thì được yêu cầu điền portfolio cho 2 môn, văn học pháp và đất nước học, các năm dưới học giáo trình Tout va bien thi co' kèm cuốn Portfolio tuy được hướng dẫn làm đầu năm nhưng vì là phần tự học,không kiểm tra nên hầu hết là không có sinh viên nào làm.
    Em hy vọng là được Cô cho ý kiến về đề tài của em a.

    RépondreSupprimer
  2. Gửi Thanh Nguyên,

    Mình nhận được câu Nguyên hỏi mà chẳng trả lời ngay được, vì đang lu bu quá.

    Trước tiên rất cảm động về những suy nghĩ của Nguyên đ/v portfolio của mình cũng như sự tin cậy của Nguyên.

    Về đề tài luận văn, Nguyên cần bàn kỹ với thầy hay cô giáo hướng dẫn, vừa xác định tên đề tài nhưng đồng thời thảo sơ dàn ý để xem có "ổn" không, và bổ sung dần cũng như nếu cần thì chỉnh lại tên đề tài.
    Mình chỉ có vài ý như sau, tuỳ Nguyên suy nghĩ để lựa chọn nhé:
    1- Định hướng nhìn chung như vậy là ổn, nhưng tại sao lại chỉ gói gọn ở "rôle positif", mà không khai thác cả 2 mặt tác động, tích cực cũng như tiêu cực (impact nói chung), vì như vậy sẽ dễ khai thác hơn, và sát với thực tế hơn. Nghĩa là cả những khó khăn, bất cập...
    2- Nên chăng chỉ gói gọn ở 1 đối tượng (năm 1, hay 2, hay 3 hay 4 hoặc chỉ 2 năm thôi) vì nếu làm enquête thì thuận tiện hơn. Có thể xem lớp nào problématique rõ ràng và hay nhất để chọn (Nguyên bàn thêm với thầy cô).
    3- Portfolio có nhiều loại, ở môi trường học đường thì tuỳ theo người làm mà có P. de l'enseignant hay de l'étudiant..., tuỳ theo mục đích mà có P. d'évaluation hay de présentation..., có cái e- mà cũng có cái không, có loại để accompagner 1 giáo trình (như Tout Va Bien) và có loại theo sát qui trình đào tạo (rất phổ biến ở phương Tây). Cái này Nguyên có thể tham khảo ở bài sau, cũng như những références bibliographiques của nó: "Le e-portfolio de l'apprenant", link là:
    http://phamthianhnga.blogspot.com/2008/08/le-e-portfolio-de-lapprenant.html
    Còn Portfolio của mình (rất vui vì Nguyên đã thích) thì dở trò dở thầy, dở P.d'évaluation dở de présentation (có thể présentation thì đúng hơn). E là không thể xếp loại vào khung cho đúng được (hic).
    4- Nhìn chung, chọn đối tượng (SV năm nào), môn học cụ thể... thì có thể khai thác cụ thể hơn, nhưng nếu Nguyên và thầy cô hướng dẫn muốn bao quát cả 4 năm và tất cả các môn thì tuỳ. Một đàng sâu hơn, 1 đàng thì rộng hơn. Cái nào cũng có cái lý của nó, còn tuỳ tình hình thực tế mà chọn góc độ nào.

    Mình trả lời mà chẳng dứt khoát gì, đúng như người Normand vậy, nhưng thực tình mình chỉ có thể bàn thêm để Nguyên tham khảo thôi. Cái chính là tự Nguyên, và thầy cô giáo.
    Nếu có thể giúp gì thêm thì mình sẵn sàng.
    Chúc Nguyên thực hiện luận văn thật xuất sắc nhé.
    Anh Nga
    PS. Ừ, cô Thu Thi là "bồ tèo" của mình đó nha.

    RépondreSupprimer

Jeanne d'Arc 1960-1973

Jeanne d'Arc 1960-1973
classes de 7e et 8e

classe de 4e

ENS de Hue 1973-1977

ENS de Hue 1973-1977
4e année

Université de Rouen 1996-1997

Université de Rouen 1996-1997
salle de documentation DESCILAC - le 9 janvier 1997

dernier cours de méthodologie 1997

Université de Rouen 1999-2000

Université de Rouen 1999-2000
soutenance de thèse

avec Anh Hai

... et les copains copines

ENS de Hue 2003-2004

ENS de Hue 2003-2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Bangkok 2006

Bangkok 2006

ESLE de Hue 2006-2007

ESLE de Hue 2006-2007

Siem Reap 2007

Siem Reap 2007
anciens Rouennais

chez Minh 2008

chez Minh 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Vientiane 2008

Vientiane 2008
Avenue Lane Xang

Université Nationale du Laos

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

đăng quang 2008

đăng quang 2008

kỷ sửu 2009

kỷ sửu 2009
đền huyền trân

trúc lâm thiền viện

chez phan thuận an 2009

chez phan thuận an 2009

dans le soleil et dans le vent

thả thơ 2009

thả thơ 2009
trên sông Hương

tiến vào chung kết

Fai Fo 2009

Fai Fo 2009

canh dần 2010

canh dần 2010
chùa Từ Lâm

phật tử Quảng Viên

phật tử Quảng Viên
chùa Tịnh Giác

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)
Nam-Nga Tuấn-Hà Phượng Chôm Bư Nin Hề + Tùng Tú