Ce portfolio se veut un objet de recherche et de découverte, un lieu de partage et d’échanges entre «alter» et «ego». Tous les commentaires seront donc les bienvenus, et j’en remercie par avance leurs auteurs.

«Sẽ có một ngày trên hành trình đến với những cánh đồng Abydos của Osiris dương trần tục luỵ em bỏ lại đàng sau cả những thân sơ giận thương yêu ghét...»


Chers collègues,


Après une assez longue période de tâtonnements, voici enfin le fruit de mes efforts continus.

J’ai le grand plaisir de mettre à votre disposition un e-portfolio que j’ai conçu comme outil d’accompagnement à mon auto-formation, et en tant qu’enseignante-chercheur-formateur (ou ... chercheuse-formatrice ?), ceci dans le but de favoriser des échanges et contacts avec des collègues d’ici et d’ailleurs.

J’aurais aimé un outil plus approprié (pour plus de facilité dans la conception et dans la lecture), mais je n’en ai pas trouvé. Je compte donc sur votre compréhension.

Si les jeunes collègues y trouvent quelque utilité pour leurs réflexions, ou pour alimenter et enrichir leur vécu professionnel, ce sera à ma très grande joie, et j’en serai bien honorée.

Je compte aussi sur vos remarques, suggestions et propositions (qui seront ajoutées en fin de chaque article ou en bas de la page) pour pouvoir améliorer cet outil. Vous pourriez de même me les communiquer par email (phamthi.anhnga@yahoo.fr).

Avec mes sincères remerciements,

Et Bonne Année du Buffle !


Anh Nga

lundi 9 mai 2011

RAPPORT DE MÉMOIRE DE MASTER DE SỈN TRÙNG DƯƠNG (UNIVERSITÉ PÉDAGOGIQUE D'HO CHI MINH VILLE)



Sujet du mémoire :

Portfolio d’apprentissage : outil pour améliorer la production écrite chez les étudiants. Le cas des étudiants de la 2ème année de la filière des sciences vétérinaires de l’Université Nong Lam d’Ho Chi Minh ville.

Spécialité : Didactique du Français

Nom de l’étudiante : Sỉn Trùng Dương

Nom, titre et grade du rapporteur : Prof.Assoc. - Dr. Phạm Thị Anh Nga


Établissement : Université Pédagogique d’Ho Chi Minh ville




CONTENU DU RAPPORT

Le présent rapport porte sur les aspects suivants :


1. La forme du mémoire


Ce mémoire de master qui s’étale dans son intégralité sur 214 pages peut sembler à première vue un peu trop imposant et risque d’intimider toute personne appelée à le lire. Pourtant la composition en est tout à fait convaincante : à part une introduction (5 pages), le contenu essentiel (réparti sur 5 chapitres) n’occupe que 73 pages. Un sommaire en début de mémoire, une table des matières à la fin, une bibliographie (3 pages, avec 22 ouvrages et articles publiés et 4 articles en ligne) encadrent bien le mémoire proprement dit. Et tout à la fin, les 7 annexes (pages 84-214) regroupent le protocole de l’enquête et la totalité des corpus recueillis.

La structure du mémoire se trouve à mon sens assez bien équilibrée dans son ensemble. L’écriture y est lisible, sobre, concise et invite à la lecture. Très peu de fautes et de coquilles, mais il en reste, et cela mérite tout de même d’être amélioré.

Le recours à des moyens techniques (ce qui aurait facilité la mise en forme du mémoire et la lecture) ne semble pas être bien maîtrisé: des dysfonctionnements dans des interlignes, le manque de sauts de page et d’automatisation de table des matières…

Malgré quelques petites imperfections, le mémoire répond convenablement aux exigences académiques pour un mémoire de master.


2. L’actualité, la scientificité et l’aspect pragmatique du mémoire


Le mémoire s’inscrit dans une perspective de réflexion et d’essai en vue d’améliorer l’enseignement/apprentissage du français dans des filières francophones de l’Université Nong Lam de HCM ville, et répond tout à fait aux besoins du terrain en la matière.

L’auteur a choisi une démarche de recherche et de présentation de son mémoire bien appropriée aux objectifs et à la problématique : à commencer par le contexte, puis le recours au cadre théorique et enfin retour au terrain et essai d’intervention sur la pratique.

Pour cela, je suis tout à fait convaincue de la pertinence de ce choix.


3. La méthodologie de la recherche, la justesse des estimations, la fiabilité des données


La méthodologie adoptée aussi bien que les tâches conçues et assumées dans chaque chapitre sont à mon sens convaincantes, par rapport à la problématique tout comme dans l’articulation des étapes de recherche: une analyse minutieuse du contexte faisant appel à différentes sources d’informations (chapitre 1), un travail de réflexion recourant à un cadre théorique (approche actionnelle, compétence, réflexivité, métacognition, autoévaluation – chapitre 2), la démarche méthodologique de l’enquête proprement dite (chapitre 3), le dépouillement et l’analyse des données de l’enquête (chapitre 4), et enfin, des pistes d’action pédagogiques et la conclusion du mémoire (chapitre 5). Le seul regret: le portfolio aurait dû occuper une place dans le cadre théorique, associé à l’autoévaluation par exemple (pour ces aspects: Qu’est-ce que le portfolio? Quels en sont les types (dont le portfolio d’apprentissage)? Comment le concevoir?...) et ne pas attendre jusqu’au chapitre 4 (4.2.1.1) pour être approfondi. Pour cela, le Portfolio sur support numérique (Document d’information) du Ministère de l’Éducation du Québec pourrait déjà en être une source fiable.

À signaler aussi une référence sitographique erronée: pour Le Boterf G., 2002, De quel concept de compétence avons-nous besoin, le bon lien serait www.guyleboterf-conseil.com/images/Soins%20cadres.PDF et non comme l’a indiqué l’auteur dans sa bibliographie.


4. Les résultats de la recherche et les apports du mémoire


Ce mémoire, résultat d’un investissement sérieux, mérite d’être félicité sur plusieurs points, et je signale aussi ce qui aurait pu encore y être amélioré :

- Chapitre 1: Les aspects servant à présenter le contexte sont bien choisis: pas du tout ambitieux, ils suffisent pour dresser un schéma représentatif de la situation (université, filières, objectif, programme, méthodes, corps enseignant, effectif des classes…). Pour le programme d’apprentissage du français (1.2.1), il serait peut-être plus avantageux d’en faire un tableau de récapitulation.

- Chapitre 2: La reformulation des aspects théoriques me semble claire, satisfaisante, à part quelques maladresses et parfois des affirmations ou reprises de propos d’auteurs sans que les sources soient mentionnées, comme par exemple dans le chapitre 4 (sur la réflexivité, p.52 – version numérique). J’y regrette aussi l’absence de quelques notions avoisinantes ou opposées qui auraient pu mieux cerner les notions traitées dans le mémoire: performance ou tâches (actes, comportements…) pour compétence, autoformation et autodidaxie pour autoapprentissage.

- Chapitre 3: Il s’agit d’une approche de l’enquête bien réfléchie, bien conçue, originale, minutieuse, avec une démarche convaincante et efficace. On y trouve une approche perspicace pour la correction et l’autocorrection des fautes. Quelques améliorations possibles: (1) La consigne du sujet 1 serait à expliciter textuellement et intégralement dans le mémoire même; (2) Le courriel est certes un support très intéressant mais, dans le cadre informel, il n’exige normalement pas de formule d’appel et de conclusion – Pour plus d’authenticité, mieux vaut distribuer une feuille avec format de courriel imprimé (contenu à remplir) ou demander de réaliser un vrai courriel qui sera imprimé et ‘rendu’ comme devoir à l’enseignante.

- Chapitre 4: Je trouve la modalité de présentation des résultats très scientifique, facilitant la lecture et le suivi, et l’accent mis sur l’ « autonomie prescrite » et tout ce que cela entraîne très impressionnants. Dommage que l’interprétation et l’analyse des résultats et des données recueillies de l’enquête manquent un peu de recul et se présentent plutôt comme un rappel, un récit des différentes étapes de l’enquête.

- Chapitre 5: Ce chapitre retrace toute la démarche de la recherche avec une ouverture vers des pistes d’intervention possibles. La synthèse y est exhaustive, satisfaisante tout en restant modérée. J’aurais pourtant souhaité à la place de ce chapitre une conclusion du mémoire proprement dite, regroupant les mêmes contenus mais avec plus de recul et de manière un peu plus concise: déjà certaines idées se “répètent”, même textuellement, par rapport à ce qui a été exposé dans les chapitres précédents. Un exemple: les hypothèses de départ (p.72) reprises textuellement de l’introduction, des chapitres 3 et 4 (3.1 (p.32) et 4.1 (p.42) ).

- Annexes: Les annexes constituent ici un arrière-plan bien utile pour le suivi et la validation des étapes de l’enquête, par leur richesse et une présentation bien claire. Toutes mes félicitations donc. Quelques aspects laissent pourtant à désirer: (1) Le contenu de l’annexe 1 n’est pas à proprement parler un “protocole” comme l’indique son intitulé, mais plutôt une “autre” présentation de l’enquête; (2) Dans la fiche métacognitive (annexe 6), il serait plus profitable de faire mentionner les aspects à réviser ou à approfondir dans le programme ou hors du programme (pour plus de contextualisation) – Et les intitulés des colonnes du tableau auraient dû être écrits dans les 2 langues ; (3) En principe, un mémoire de master est censé être « lisible » à tout francophone : la traduction en français étant une tâche trop énorme dans ce cadre de mémoire, il serait bon de faire pour chaque entretien un bref inventaire en français des idées recueillies.


5. Les possibilités d’application et les perspectives de recherche


Sỉn Trùng Dương s’est montrée très sérieuse, modérée et convaincante dans les propositions, pistes d’action pédagogiques, applications pédagogiques et éventuellement pistes de recherche ultérieure. La clé de sa réussite serait à mon sens (et je reprends ici ses mots, p.70) le vouloir-faire, le pouvoir-faire et le savoir-faire dont elle a fait preuve dans tout son travail.


6. Le contenu et la teneur du mémoire en fonction des exigences pour un mémoire de master


Ce mémoire, peut-être préconçu de manière un peu trop ambitieuse, laisse encore inexploités quelques aspects de l’enquête. Mais face aux exigences pour un mémoire de master, les acquis et l’ouverture qu’il apporte méritent déjà toutes les félicitations. Avec plus d’investissements et de rigueur, il pourrait dans l’avenir faire l’objet d’une recherche pour une thèse de doctorat.


7. Consentement ou non-consentement pour la soutenance du mémoire


Je félicite l’auteur du mémoire pour ses efforts conjugués et consens à ce que ce mémoire de master soit soutenu devant un jury de soutenance.


Je propose pour la notation du mémoire la note maximale : 10 / 10.



Hué, le 5 mai 2011

Le rapporteur

Prof.Assoc. - Dr. Phạm Thị Anh Nga

2 commentaires:

  1. phan van khoai28 juin 2011 à 16:40

    Bonjour Madame Phạm Thị Ánh Nga!

    Je me présente: Je m'appelle Phan Văn Khoái. J'ai vingt_et_ un ans. Je suis né à Hải Dương mais j'habite à Hà Nội maintenant.
    Je suis estudiant en dernière année de l'école du Tourism de Hanoi. Je faire mes études au departement culinaire . Je viens de lire votre blog. Et je trouve que vous étiez étudiante de cette école, vous avez déjà appris en France, vous avez très beaucoup de succès.
    Cet an je vais aller au Luxembourg pour apprendre. parce que je viens de gagné la bourse d'une école là_bas.

    J'apprends le francais depuis 3 ans. J'aime bien cette langue! J'aime faire la cuisine aussi.... Alors, Je voudrais bien d'apprendre faire la cuisine en France!
    Vous avez le fait. vous avez le savoir_faire! Est _ce que vous pouvez me aider à réaliser mon rêve???

    J'espère d'avoir vos nouvelles!

    Au revoir Madame!
    Khoái

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Phan Văn Khoái.

    Merci de m’avoir fait confiance. Mon portfolio ainsi conçu est mis à la disposition de jeunes collègues qui, j’espère, y trouvent quelques traces d’une expérience vécue, plus ou moins utiles à leur carrière, un certain enrichissement en quelque sorte.

    Il est vrai que j’ai fait mes études post-universitaires (appelées de nos jours études en master) à Hà Nội, mais c’était à l’École Normale Supérieure de Langues Étrangères (ĐHSP Ngoại Ngữ), à Cầu Giấy. Cet établissement se nomme maintenant École Supérieure de Langues Étrangères – Université Nationale de Hà Nội (ĐH Ngoại Ngữ - ĐH Quốc Gia HN).

    Toutes mes félicitations pour votre obtention de la bourse. Je ne sais pas en quoi je pourrai vous être utile. Je suis depuis mars en retraite, mais j’essaie de rester utile et et continue à travailler autrement que comme salariée.

    Si vous aimez le français et la France, si vous aimez la cuisine, c’est déjà réussi…

    Anh Nga

    RépondreSupprimer

Jeanne d'Arc 1960-1973

Jeanne d'Arc 1960-1973
classes de 7e et 8e

classe de 4e

ENS de Hue 1973-1977

ENS de Hue 1973-1977
4e année

Université de Rouen 1996-1997

Université de Rouen 1996-1997
salle de documentation DESCILAC - le 9 janvier 1997

dernier cours de méthodologie 1997

Université de Rouen 1999-2000

Université de Rouen 1999-2000
soutenance de thèse

avec Anh Hai

... et les copains copines

ENS de Hue 2003-2004

ENS de Hue 2003-2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Bangkok 2006

Bangkok 2006

ESLE de Hue 2006-2007

ESLE de Hue 2006-2007

Siem Reap 2007

Siem Reap 2007
anciens Rouennais

chez Minh 2008

chez Minh 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Vientiane 2008

Vientiane 2008
Avenue Lane Xang

Université Nationale du Laos

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

đăng quang 2008

đăng quang 2008

kỷ sửu 2009

kỷ sửu 2009
đền huyền trân

trúc lâm thiền viện

chez phan thuận an 2009

chez phan thuận an 2009

dans le soleil et dans le vent

thả thơ 2009

thả thơ 2009
trên sông Hương

tiến vào chung kết

Fai Fo 2009

Fai Fo 2009

canh dần 2010

canh dần 2010
chùa Từ Lâm

phật tử Quảng Viên

phật tử Quảng Viên
chùa Tịnh Giác

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)
Nam-Nga Tuấn-Hà Phượng Chôm Bư Nin Hề + Tùng Tú