Ce portfolio se veut un objet de recherche et de découverte, un lieu de partage et d’échanges entre «alter» et «ego». Tous les commentaires seront donc les bienvenus, et j’en remercie par avance leurs auteurs.

«Sẽ có một ngày trên hành trình đến với những cánh đồng Abydos của Osiris dương trần tục luỵ em bỏ lại đàng sau cả những thân sơ giận thương yêu ghét...»


Chers collègues,


Après une assez longue période de tâtonnements, voici enfin le fruit de mes efforts continus.

J’ai le grand plaisir de mettre à votre disposition un e-portfolio que j’ai conçu comme outil d’accompagnement à mon auto-formation, et en tant qu’enseignante-chercheur-formateur (ou ... chercheuse-formatrice ?), ceci dans le but de favoriser des échanges et contacts avec des collègues d’ici et d’ailleurs.

J’aurais aimé un outil plus approprié (pour plus de facilité dans la conception et dans la lecture), mais je n’en ai pas trouvé. Je compte donc sur votre compréhension.

Si les jeunes collègues y trouvent quelque utilité pour leurs réflexions, ou pour alimenter et enrichir leur vécu professionnel, ce sera à ma très grande joie, et j’en serai bien honorée.

Je compte aussi sur vos remarques, suggestions et propositions (qui seront ajoutées en fin de chaque article ou en bas de la page) pour pouvoir améliorer cet outil. Vous pourriez de même me les communiquer par email (phamthi.anhnga@yahoo.fr).

Avec mes sincères remerciements,

Et Bonne Année du Buffle !


Anh Nga

jeudi 29 septembre 2011

Présentation des manuels Cánh Buồm (La Voile) publiés en 2011 (Traduit du vietnamien par Phạm Thị Anh Nga) - I -




Dans l’esprit des “manuels” comme sus-mentionné *, en cette année 2011, et plus précisément en septembre 2011, le Groupe Cánh Buồm a soumis à la société 16 manuels – 1 de moins par rapport aux prévisions – qui se composent de :


- Langue vietnamienne : classes de 1re, 2e, 3e, 4e années du primaire

- Littérature : classes de 1re, 2e, 3e, 4e années du primaire

- Science – Technologie : classes de 1re, 2e années du primaire

- Mode de vie : classes de 1re, 2e années du primaire

- Anglais : classes de 1re, 2e années du primaire

- Informatique : classes de 1re, 2e années du primaire


Nous tenons à présenter ici dans les grandes lignes cette série de manuels.


1./ Présentation


Les manuels Cánh Buồm accordent une grande importance à la mise en forme de la couverture. Il ne s’agit pas seulement de publicité permettant à l’acheteur de trouver facilement ce dont il a besoin. La couverture, c’est là que se trouve explicité tout le contenu pédagogique du manuel. Deux membres de Cánh Buồm ont abordé cet aspect [1] et [2].


Le nom est attribué à chaque manuel du groupe Cánh Buồm selon un modèle commun, avec ces caractéristiques : expliciter la tâche d’apprentissage de l’élève pour chaque année scolaire.


Cette tâche est désignée par une terminologie destinée à la personne qui, de manière directe, aide l’élève à accomplir cette tâche d’apprentissage. Juste après cette appellation “académique” se trouve une autre appellation plus vulgarisée, considérée comme l’interprétation de cette terminologie, afin que tout utilisateur du manuel comprenne les objectifs de l’apprentissage et la manière de les atteindre. Par exemple :



(a) Groupe Cánh Buồm - (d) Phonétique

(b) Langue vietnamienne - (e) (Écrire et lire en vietnamien)

(c) Classe de 1re année (du primaire) - (f) Éditions Tri Thức



De cette manière, et selon le plan d’action du Groupe Cánh Buồm, les nouveaux manuels de l’année 2011-2012 seront ainsi baptisés :


1. LITTÉRATURE


1re année : Đồng cảm - Trò chơi đóng vai (Empathie – Jeux de rôles)

2e année : Tưởng tượng - Làm ra một hình tượng (Imaginer – Fabriquer une image)

3e année : Liên tưởng - Tạo ra một ý (Associer – Créer une idée)

4e année : Bố cục - Tạo ra một chủ đề (Structurer – Créer un thème)

5e année : Ngữ pháp nghệ thuật - Làm ra các sản phẩm nghệ thuật (Grammaire artistique – Créer des produits artistiques)


2. LANGUE VIETNAMIENNE


1re année : Ngữ âm - Ghi và đọc tiếng Việt (Phonétique – Écrire et lire en vietnamien)

2e année : Từ vựng - Tạo ra và dùng từ ngữ tiếng Việt (Lexique – Créer et utiliser des mots et expressions en vietnamien)

3e année : Cú pháp - Tạo ra và dùng câu tiếng Việt (Syntaxe – Créer et utiliser des phrases en vietnamien)

4e année : Văn bản - Tạo ra và dùng văn bản tiếng Việt (Textologie – Créer et utiliser des textes en vietnamien)

5e année : Hoạt động ngôn ngữ - Các dạng hoạt động ngôn ngữ trong xã hội (Langage – Des formes de langage dans la société)


3. MODE DE VIE


1re année : Cá nhân - Năng lực tự phục vụ (L’individu – Capacité de s’occuper de soi)

2e année : Cộng đồng - Năng lực phục vụ cộng đồng (La communauté – Capacité de servir la communauté)

3e année : Gia đình - Năng lực sống trong gia đình (La famille – Capacité de vivre en famille)

4e année : Tổ quốc - Năng lực công dân (La patrie – Compétences de citoyen)

5e année : Nhân loại - Năng lực sống với loài người (L’humanité – Capacité de vivre avec son prochain)


4. SCIENCE – TECHNOLOGIE


1re année : Phương pháp thực nghiệm - Cách khám phá vật chất (La méthode d’expérimentation – Manières de découvrir la matière)

2e année : Thiên nhiên - Phát triển thiên nhiên bền vững (La nature – Développement durable de la nature)

3e année : Thực vật - Nghiên cứu giới thực vật (La flore – Étude du monde végétal)

4e année : Động vật - Nghiên cứu giới động vật (La faune – Étude du monde animal)

5e année : Con người - Cơ thể - Trí tuệ - Tâm linh (L’être humain – Le corps – L’intelligence – L’esprit)


5. INFORMATIQUE


1re année : Máy tính - Công dụng của máy tính - Kỷ luật sử dụng máy tính (L’ordinateur – Utilité de l’ordinateur – Discipline de travail dans l’utilisation des ordinateurs)

2e année : Chương trình làm văn bản - Kỹ thuật cơ bản trình bày văn bản (Le programme de traitement de texte – Technique de base pour la mise en page des textes)

3e année : Chương trình làm văn bản - Kỹ thuật nâng cao trình bày văn bản (Le programme de traitement de texte – Technique avancée dans la mise en page des textes)

4e année : Kỹ thuật tìm kiếm trên mạng - Lập Tủ sách cá nhân theo chủ đề (Les techniques de recherche en ligne – Créer sa Bibliothèque personnalisée en fonction d’un thème)

5e année : Lập trình - Chương trình LOGO "Pascal cho trẻ em" (Programmation – Programme LOGO “Pascal pour juniors”)


6. ANGLAIS


1re année : Tiếng Anh cơ bản 1 - Âm và từ - Trò chơi ngôn ngữ (L’anglais général 1 – Sons et mots – Jeux de mots)

2e année : Tiếng Anh cơ bản 2 - Từ và từ loại - Trò chơi ngôn ngữ (L’anglais général 2 – Mots et catégories de mots – Jeux de mots)

3e année : Tiếng Anh cơ bản 3 - Từ và câu - Trò chơi ngôn ngữ (L’anglais général 3 – Mots et phrases – Jeux de mots)

4e année : Tiếng Anh cơ bản 4 - Đoạn văn - Trò chơi giao tiếp ngôn ngữ (L’anglais général 4 – Paragraphes – Jeux de communication langagière)

5e année : Tiếng Anh cơ bản 5 - Bài văn - Trò chơi giao tiếp ngôn ngữ (L’anglais général 5 – Texte – Jeux de communication langagière)


2./ Faire c’est apprendre – Faire tout en apprenant


Les manuels Cánh Buồm tels qu’ils ont été présentés dès la couverture ne semblent-ils pas plutôt chargés ?Alors que la politique ministérielle consiste à alléger la charge, est-ce là un défi ?


En effet : oui ! C’est bien un défi ! Défi quant aux compétences pédagogiques. Il s’agit de défier le pédagogue de reconnaître l’acte d’apprendre, voire chaque opération d’apprentissage de l’enfant. Tout le secret réside dans le fait de faire créer une notion. Ainsi, l’ “auto-apprentissage”, l’ “auto-éducation” ne sont plus des conseils, des mots d’ordre, mais des actions réelles que tout un chacun pourrait effectuer.


Voici trois exemples d’actions:


- Voyelle et consonne sont deux notions extrêmement difficiles, qu’il est tout à fait impossible d’expliquer aux enfants. Mais ces mêmes notions peuvent être fabriquées par les élèves de 1re année du primaire en 30 minutes. De la manière suivante :


● L’enseignant, qui sert d’exemple, prononce [a] et les enfants émettent par la suite le même son : il faut avoir la bouche grande ouverte, [a] ne pouvant pas être énoncé bouche bée. Et avec la bouche ouverte le son [a] peut être prolongé. Après avoir nommé voyelle cet échantillon [a], les élèves sont tout à fait capables d’ “étudier” eux-mêmes et classer les sons [e] [ê] [i] [o] [ô] [ơ] [u] [ư] dans la rubrique voyelles et, décidément, ils ne se trompent pas du fait qu’ils les ont eux-mêmes classifiés par une opération qu’est la prononciation.


● En revanche, en prononçant l’échantillon [b] les enfants ne peuvent pas avoir la bouche ouverte ! La bouche doit être fermée et il faut l’ouvrir subitement pour émettre le son, et, une fois émis, le son s’éteint. C’est une consonne, et par la suite les enfants peuvent tout à fait “étudier” eux-mêmes les sons [b] [k] [ch] [z] [đ] [g] [h] [kh] [l] [m] [n] [ng] [nh] [p] [ph] [r] [s] [x] [t] [th] [tr] [v] et décidément ils ne se trompent pas dans cette classification. Bien sûr, les consonnes peuvent aussi être divisées en des catégories plus petites, mais cette distinction délicate ne s’avère pas utile à ce moment-là (1re année du primaire) au point de vue pédagogique.


- Individuellement et en groupe dans l’apprentissage de la matière Mode de vie sont aussi des notions pas du tout faciles (même pour les adultes). Comment pouvoir “tasser” ces notions dans la “tête” des petits élèves de 6-7 ans ? Les périodes de conception de notions et d’exercices seront effectuées avec des actions telles que Dessiner à trois un tableau, l’action Utilisation à cinq d’un ensemble de jouets Trí Uẩn, l’action Se servir de la tête pour garder en duo le ballon et des aventures dans une chaîne de fabrication de vélos … avec un vélo sans selle … telles sont leurs manières de concevoir les notions. Par ailleurs, comment leur “intérioriser” cette idée : Je suis grand(e) – Je dois vivre indépendant(e) ? Eh bien, l’action Exposition de leurs vêtements et images, de leur naissance à ces jours où ils vont à l’école en tant qu’élèves de 1re année du primaire, est une façon d’apprendre dont le contenu se trouve bien chargé mais qui n’a pas du tout besoin d’être allégé, et qui n’exige surtout pas de cours supplémentaires !


- La façon dont les enfants prennent des notes dans leurs cahiers, voire le fait de se proposer eux-mêmes des exercices, d’organiser eux-mêmes des expériences, des examens, et de s’auto-évaluer …, figureront dans la méthode Cánh Buồm sous différentes formes d’actions bien intéressantes.


Parmi les différentes actions proposées aux élèves, il y en a une de caractère universel : le jeu de rôles. Dans la matière Littérature (éducation artistique), le jeu de rôles sert à créer l’empathie, l’imagination, des associations, pour reprendre le chemin de l’artiste. Dans la matière Langue vietnamienne (éducation linguistique), le jeu de rôles vise à trouver la signification des mots, effectuer la communication, accéder à la logique de la phrase, créer des paragraphes…


Il arrive que le jeu de rôle fournit aux élèves un contexte social, une circonstance historique, où jouer un rôle permet de comprendre pour quelles raisons avait existé une “école de type Thày đồ Cóc”, pourquoi les Vietnamiens sont indomptables… Nombreux sont des morceaux de pièces de théâtre, brefs il est vrai, mais imprégnés d’un humanisme que les auteurs de Cánh Buồm adressent aux jeunes élèves – ce qui s’avère sans doute difficile mais le pédagogue s’empare de la part difficile pour que les enfants bénéficient de l’autre part facile – d’ailleurs ce n’est pas une erreur car du fond de leur cœur les auteurs ne peuvent rester indifférents, de sorte que la plume servant à écrire les manuels ne soit pas un objet inanimé sans âme mais capable d’inspirer l’esprit historique ou scientifique aux jeunes enfants.


D’ailleurs, c’est une chance lorsque les opinions originales de Cánh Buồm héritées des dizaines d’années de recherche expérimentale en Ingénierie de l’Éducation se trouvent partagées par de grands chercheurs du monde (tels Paul L.Harris) – la lecture des autres permettrait en effet de constater qu’en agissant authentiquement nous pouvons égaler nos prochains, et que ces grosses têtes des pays lointains ne pourraient qu’acquiescer Cánh Buồm et non pas s’y opposer ! [3]


3./ Le caractère évolutif du contenu à enseigner


Les manuels Cánh Buồm ne proposent jamais des contenus qui semblent subitement tomber du ciel ou jaillir du sol – au contraire, le contenu de chaque manuel comporte un caractère évolutif.


Au point de vue linguistique par exemple, comment la langue vietnamienne a-t-elle débuté ? Comment a-t-elle évolué petit à petit ? Qu’est-ce qui reste stable dans cette évolution ? Comment cette langue évolue-t-elle en fonction du développement de la vie réelle ? D’ailleurs, la vie étant vraiment chaotique, submergée, le fait d’apprendre des aspects isolés ne pourrait jamais suffire ; mais l’esprit sémiologique retiendra strictement le phénomène linguistique dans son cadre d’évolution. Le fait que les élèves maîtrisent les “connaissances” de cette manière (dans l’évolution des choses) incite à se créer dans leur psychologie une évolution cognitive analogue.


Le caractère systématique du “contenu” se trouve assuré dans ce contexte d’évolution. Un système ne peut exister que dans l’évolution. Il est impossible d’assembler deux parcelles inconnues l’une de l’autre et appeler arbitrairement cet assemblage système, causant ainsi à des auteurs partisans du réductionnisme des maux de tête car ils ne comprennent pas les raisons de cette surcharge.


Les élèves de Cánh Buồm n’apprendront pas en coq à l’âne (et n’auront pas dans leur pensée des réflexions imcohérentes, arbitraires – devant être allégées), chacun d’eux aura une façon de réfléchir systématique, bien ordonnée et claire, transparente. C’est ce dont rêve tout système éducatif de tous les temps. Mais il faut préciser clairement que seule l’organisation de l’apprentissage avec des actions à réaliser par les élèves est susceptible de créer une pensée systémique tant attendue. Dans le cas contraire, ce ne serait que vaine espérance.[4]


Le caractère systématique constitue dans le processus de maîtrise des connaissances des élèves une base pour qu’on n’ait plus besoin de notation ni d’examen aléatoire. Cette base, c’est que les élèves se trouvent motivés car ils maîtrisent bien tout savoir aussitôt appris, et que les connaissances antérieurement acquises servent de base à d’autres à venir, l’apprentissage lui-même est une joie et non pas un parcous malheureux à cause des examens et des récitations.


4./ Le sous-système dans le système


Les noms attribués aux manuels, véhiculant le contenu “à enseigner” comme cela a été mentionné auparavant, constituent ensemble le curriculum conformément aux prévisions du projet éducatif portant le nom de Cánh Buồm. Ce curriculum est de caractère évolutif à deux points de vue : une évolution diachronique de la matière même (comme sus-mentionné en 3./), et une évolution synchronique dans la psychologie de l’apprenant – que nous tenons à présenter ci-dessous.


L’élève dispose de 12 années scolaires pour organiser le développement spirituel selon les modalités de l’école. Si ces 12 années sont linéaires, ce sera réparti en trois petites étapes :


- Une étape provisoirement appelée “Primaire” est destinée à l’apprendre à apprendre. Elle dure actuellement 5 ans selon les prescriptions en vigueur. Pendant cette étape d’apprentissage, le matériau n’est pas aussi important que la méthode. Par exemple, pour un élève de 1re année du primaire, les notions d’opération, de chiffre importent, et les seuls matériaux en chiffre de 1 à 20 suffisent (voire de 1 à 10). Pour l’apprentissage de la littérature à cette étape, l’empathie et la grammaire artistique sont importantes, alors que les matériaux en prose, poésie ou théâtre feraient mieux de ne pas être encombrants et de se limiter à une quantité raisonnable – les mêmes matériaux pouvant être utilisés à plusieurs reprises à des intentions différentes.


- Une étape “post-primaire” de 5 années aussi.[5] Les élèves ont la tâche de se servir de la méthode d’apprentissage acquise et des habitudes logiques établies dans leur psychologie pour s’équiper des matériaux (des œuvres en prose, en vers, dramatiques et de nombreuses œuvres d’autres genres artistiques) et cela autant que possible. C’est l’étape où nous devons faire faire aux élèves des études d’œuvre servant d’exemples, et à partir de là ils trouveront eux-mêmes des œuvres pour enrichir leur propre fonds “littéraire”. Évidemment, les actions d’apprentissage dans cette étape ne peuvent pas … retourner à cette modalité où le Maître explique et interprète – et que l’Élève mémorise et imite la réception du Maître !


Il arrive qu’à la dernière année de cette étape (la classe de 10e année selon Cánh Buồm) les élèves de ce Cycle Général de Base bénéficieront d’une systématisation des connaissances acquises dans les différentes matières, dans des théories, points de vue, opinions complémentaires ou opposés.


Un tel équipement de “savoirs” aidera les élèves à entrer aisément dans la vie active et à gagner leur vie, et s’ils préfèrent poursuivre plus loin leurs études, ne seront pas désorientés face aux nouvelles tâches.


- Une étape secondaire de 2 années a la tâche d’apprendre à faire des recherches car c’est l’étape de préparation au niveau supérieur ou universitaire dont la tâche est d’apprendre à faire des recherches indépendantes (et non pas un cycle “général niveau 4” (phổ thông cấp 4) comme l’a délicatement critiqué le feu ministre Nguyễn Văn Huyên). À cette étape, les matériaux accumulés des différentes matières seront mobilisés pour justifier la prise de position scientifique : dans la matière Histoire par exemple, les élèves ont à retrouver des documents pour confirmer ou réfuter les différents types de “points de vue historiques” – tel est un exemple qui suffit pour en déduire d’autres dans le cadre des autres matières.


5./ Facilité pour la formation pédagogique


À la première page de chaque manuel Cánh Buồm figurent des Recommandations aux utlisateurs du manuel, considérées par Cánh Buồm comme un document pédagogique concis. Dans cet avertissement se trouvent la tâche d’apprentissage (ce que les élèves doivent atteindre au terme de l’année scolaire), le processus d’apprentissage (le contenu des leçons qui se succèdent selon une procédure rigoureuse) et la méthode d’apprentissage. C’est là le résumé du contenu essentiel parfaitement applicable dans la formation de futurs enseignants. À côté de ce contenu de formation pratique, les étudiants de pédagogie ont besoin seulement d’y ajouter un contenu théorique pour disposer d’un curriculum en pédagogie de qualité. Cette partie “théorique” ne se compose pas de contenus sublimes à faire étaler par vanité, mais il s’agit d’argumenter pourquoi on organise de cette façon l’apprentissage des élèves comme cela a été mentionné dans le compte rendu prévu – ou “manuel” – que vont utiliser le maître et les élèves.[6]


La nouvelle formation pédagogique (de Cánh Buồm) fait aussi modifier l’évaluation des enseignants. Il n’est pas bon de juger à la légère un enseignant en le classant “dans la norme” ou “au-dessous de la norme”, car ce serait méconnaître et soi-même et les autres, et en même temps porter atteinte à la personne évaluée et ne pas aboutir à améliorer une situation. Cánh Buồm propose une autre échelle d’évaluation pour que l’enseignant lui-même tente de l’atteindre :


Le premier niveau correspond à des compétences brutes – lorsque l’enseignant sait comment travailler avec ses élèves et peut créer une collaboration entre lui et ses élèves.


Le second niveau correspond à des compétences raffinées – l’enseignant se trouve rassuré de savoir travailler et agir efficacement auprès des différents types d’élèves (dont certains ont l’habitude de travailler rapidement et d’autres plus lentement), et à son savoir-faire professionnel viennent s’ajouter des connaissances théoriques relativement claires, ce qui crée une collaboration aisée et naturelle entre lui et ses élèves.


Le troisième niveau correspond à des compétences maîtrisées – l’enseignant se trouve parfaitement sûr de lui en travaillant avec ses élèves, capable d’étudier lui-même un certain nombre de détails dans le processus de travail avec les élèves, prêt à s’instruire, à améliorer lui-même ses aptitudes professionnelles actualisées.


Tel est dans les grandes lignes ce qui caractérise l’ensemble des manuels que Cánh Buồm met à la disposition de la société en cette année 2011.



Passons maintenant à chacune des matières constituant la méthode.


(À suivre)


Groupe Cánh Buồm (La Voile) - Des manuels scolaires comme un voeu de modernisation de l'éducation du Việt Nam (Tables Rondes du 30 septembre 2011 et du 3 octobre 2011, organisées avec le soutien de la Maison d’Editions Tri Thức (Connaissance) de la Fondation Culturelle Phan Châu Trinh et de L’Espace, Centre Culturel Français à Hà Nội)


* renvoi aux Parties 1 et 2 précédant celle-ci (Partie 3) dans la communication originale


[1] Nguyễn Thị Thanh Hải, Giáo dục: năng lực gì? (Éducation: quelles compétences ?) http://hiendai.edu.vn/danhmuc.php?cat=13&post=251


[2] Vũ Thị Như Quỳnh, Đặt tên sách giáo khoa hiện đại của nhóm Cánh Buồm (Baptiter les manuels modernes du Groupe Cánh Buồm), http://hiendai.edu.vn/danhmuc.php?cat=26&post=234


[3] L’imagination est un moyen pour devenir adulte, entretien de Sciences Humaines avec Paul L. Harris, http://hiendai.edu.vn/danhmuc.php?cat=13&post=263


[4] Quelques faits méritent réflexion.

Primo, en 1096, à Dalat, grâce à l’enseignement de la Langue vietnamienne conformément à l’esprit de l’Ingénierie de l’Éducation, l’institutrice Nguyễn Thị Phụng a systématisé les connaissances en phonétique vietnamienne et a ainsi réalisé son mémoire de Master.

Secundo : l’un des auteurs du Groupe Cánh Buồm, l’enseignante Nguyễn Thị Thanh Hải, a mis en application les manuels de vietnamien élaborés pour enseigner à un lycéen de la classe de 10e. Ayant appris que leur enfant s’ennuie dans ses études, les parents de ce lycéen ony accepté qu’il quitte son parcours scolaire. Sollicitée par cette famille pour lui donner des cours particuliers, l’enseignante Nguyễn Thị Thanh Hải a réussi à motiver ce jeune lycéen pour qui tout ce qui est alors appris est nouveau.

Et un troisième fait qui mérite aussi d’être signalé : Seules les personnes dotées d’un master peuvent enseigner à l’école primaire

http://www.baomoi.com/Home/GiaoDuc/giaoduc.net.vn/Thac-sy-moi-duoc-day-Tieu-hoc/6902136.epi


[5] Cette communication évite d’utiliser le terme “Phổ thông cơ sở” (Général de Base) pouvant donner lieu à des malentendus, à croire que, à l’école primaire, l’apprentissage peut se faire à la va-vite, sans grande importance, tant bien que mal, et que le cycle Général de Base (Phổ thông cơ sở) constituera l’étape où l’on apprend de manière “officielle”. Selon le projet de Réforme éducative de Cánh Buồm, le cycle d’Éducation Générale de base se compose de 10 années, au terme desquelles les jeunes pourront entrer dans la vie active et gagner leur vie. S’ils continuent à poursuivre leurs études dans le cycle Général d’Orientation professionnelle (Phổ thông Hướng Nghiệp) ou Général niveau Lycée (Phổ thông Trung học), à ces deux cycles de nouvelles tâches d’apprentissage leur seront différemment proposées.


[6] Cánh Buồm hérite d’une méthode de formation pédagogique de l’époque de l’Ingénierie de l’Éducation : en 1985 dans la mise en place de l’expérimentation dans les 12 premières provinces (dont Hochiminh-ville), les formateurs de l’Ingénierie de l’Éducation ont alors rencontré les enseignantes de “sept plus trois” (mois) (“bảy cộng ba” (tháng) ) et leur ont complètement équipé le savoir-faire pédagogique, Cánh Buồm a projeté de fournir en 2012 ces documents théoriques tout comme quelques autres petits projets, pour continuer à vivre et œuvrer pour l’usage public, mais bon, … trop prévu, difficilement atteint, tel Perette et son pot au lait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Jeanne d'Arc 1960-1973

Jeanne d'Arc 1960-1973
classes de 7e et 8e

classe de 4e

ENS de Hue 1973-1977

ENS de Hue 1973-1977
4e année

Université de Rouen 1996-1997

Université de Rouen 1996-1997
salle de documentation DESCILAC - le 9 janvier 1997

dernier cours de méthodologie 1997

Université de Rouen 1999-2000

Université de Rouen 1999-2000
soutenance de thèse

avec Anh Hai

... et les copains copines

ENS de Hue 2003-2004

ENS de Hue 2003-2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Bangkok 2006

Bangkok 2006

ESLE de Hue 2006-2007

ESLE de Hue 2006-2007

Siem Reap 2007

Siem Reap 2007
anciens Rouennais

chez Minh 2008

chez Minh 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Vientiane 2008

Vientiane 2008
Avenue Lane Xang

Université Nationale du Laos

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

đăng quang 2008

đăng quang 2008

kỷ sửu 2009

kỷ sửu 2009
đền huyền trân

trúc lâm thiền viện

chez phan thuận an 2009

chez phan thuận an 2009

dans le soleil et dans le vent

thả thơ 2009

thả thơ 2009
trên sông Hương

tiến vào chung kết

Fai Fo 2009

Fai Fo 2009

canh dần 2010

canh dần 2010
chùa Từ Lâm

phật tử Quảng Viên

phật tử Quảng Viên
chùa Tịnh Giác

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)
Nam-Nga Tuấn-Hà Phượng Chôm Bư Nin Hề + Tùng Tú