Ce portfolio se veut un objet de recherche et de découverte, un lieu de partage et d’échanges entre «alter» et «ego». Tous les commentaires seront donc les bienvenus, et j’en remercie par avance leurs auteurs.

«Sẽ có một ngày trên hành trình đến với những cánh đồng Abydos của Osiris dương trần tục luỵ em bỏ lại đàng sau cả những thân sơ giận thương yêu ghét...»


Chers collègues,


Après une assez longue période de tâtonnements, voici enfin le fruit de mes efforts continus.

J’ai le grand plaisir de mettre à votre disposition un e-portfolio que j’ai conçu comme outil d’accompagnement à mon auto-formation, et en tant qu’enseignante-chercheur-formateur (ou ... chercheuse-formatrice ?), ceci dans le but de favoriser des échanges et contacts avec des collègues d’ici et d’ailleurs.

J’aurais aimé un outil plus approprié (pour plus de facilité dans la conception et dans la lecture), mais je n’en ai pas trouvé. Je compte donc sur votre compréhension.

Si les jeunes collègues y trouvent quelque utilité pour leurs réflexions, ou pour alimenter et enrichir leur vécu professionnel, ce sera à ma très grande joie, et j’en serai bien honorée.

Je compte aussi sur vos remarques, suggestions et propositions (qui seront ajoutées en fin de chaque article ou en bas de la page) pour pouvoir améliorer cet outil. Vous pourriez de même me les communiquer par email (phamthi.anhnga@yahoo.fr).

Avec mes sincères remerciements,

Et Bonne Année du Buffle !


Anh Nga

dimanche 24 août 2008

STRUCTURE DE THESE

“CES INTERACTIONS QUI NE VONT PAS DE SOI”
Etude des gloses métacommunicationnelles sur la rencontre Français-Vietnamiens dans des romans et récits d’expression française
2000
-----------------------------------------------------------------------------------

SOMMAIRE
INTRODUCTION GENERALE

Chapitre 1
PROBLEMATIQUE DE LA COMMUNICATION INTERCULTURELLE


1.1. LA DECOUVERTE DE L’AMERIQUE ET LA RENCONTRE DE L’AUTRE
1.1.1. LA PERCEPTION DE L’AUTRE
1.1.1.1. L’Autre en tant que... ou la représentation de l’Autre
1.1.1.2. Connaissance et compréhension de l’Autre
1.1.2. L’ATTITUDE FACE A L’AUTRE
1.1.3. ESCLAVAGISME / COLONIALISME / COMMUNICATION
1.1.4. CONCLUSION

1.2. SPECIFICITES DE LA COMMUNICATION INTERCULTURELLE
1.2.1. SUR L’UNITE ET LA DIVERSITE HUMAINES
1.2.1.1. Universalisme et relativisme
A/ L’universalisme
B/ Le relativisme
C/ L’évolutionnisme et le primitivisme
D/ Le relativisme des valeurs, lieu commun de notre société
1.2.1.2. De l’humanisme à l’humanisme critique
A/ Lévi-Strauss et la critique de l’humanisme
B/ L’humanisme critique
1.2.2. LES ECUEILS DE LA COMMUNICATION INTERCULTURELLE
1.2.2.1. Identités et représentations
1.2.2.2. Les stéréotypes
1.2.2.3. Les problèmes liés au langage
1.2.2.4. L’implicite culturel. Le dit et le non-dit.
1.2.3. CONCLUSION

1.3. ORIENTATIONS POUR UNE APPROCHE INTERCULTURELLE
1.3.1. LA COMMUNICATION AVEC L’AUTRE
1.3.1.1. L’éthique de l’altérité. Communication et interaction.
1.3.1.2. Universalité, singularité, diversité
1.3.1.3. Education à la décentration. Empathie et exotopie
1.3.1.4. La réhabilitation des stéréotypes
1.3.1.5. Du principe de tolérance à l’éducation au conflit
1.3.2. LE DISCOURS INTERCULTUREL

1.3.2.1. Les dangers d’un discours idéaliste
1.3.2.2. Du dilemme du relativisme culturel au sophisme du déterminisme culturel
1.3.2.3. La démarche interculturelle


1.4. CONCLUSION DU CHAPITRE 1

Chapitre 2
LE CALCUL DU SENS DANS L’INTERLOCUTION


2.1. LES THEORIES EXISTANTES EN SEMANTIQUE INTERPRETATIVE
2.1.1. DU PRINCIPE DE COOPERATION DE H-P.GRICE AU PRINCIPE DE PERTINENCE DE D.SPERBER ET D.WILSON
2.1.1.1. Le principe de coopération de H-P.Grice
A/ La théorie des implicatures
1. Les types d’implicatures
2. Le dit et l’implicité
3. La procédure de déclenchement des implicatures
B/ Le principe de coopération et les maximes de conversation
1. L’utilisation des maximes
2. Exploitation des maximes
3. Equivalence dans d’autres transactions
2.1.1.2. Le principe de pertinence de D.Sperber et D.Wilson
A/ La démarche gricéenne et l’interprétation des énoncés et des tropes
1. L’interprétation des énoncés
2. L’interprétation des tropes
B/ L’implicitation conversationnelle
1. Explicitation et implicitation
2. Le calcul de l’implicitation conversationnelle
C/ La théorie de la pertinence
1. Principe de pertinence et axiome de pertinence
2. La communication ostensive
3. Communication linguistique et non linguistique
2.1.1.3. La tradition gricéenne
A/ Présuppositions pragmatiques
B/ Les implicatures
C/ Des maximes aux principes
2.1.2. LES LOIS DE DISCOURS DE O.DUCROT
A/ Le sens de l’énoncé
1. Signification et sens
2. Instruction et mots du discours
3. Hypothèses internes et externes
4. Théorie de la présupposition
5. Polyphonie
6. Argumentation et échelles argumentatives
B/ Les lois de discours
1. Lois de discours sur les sous-entendus
2. Loi de discours sur les présuppositions
3. Lois de discours liées à la négation
2.1.3. LES INFERENCES CONVERSATIONNELLES CHEZ J.MOESCHLER
A/ L’approche procédurale
B/ Des règles d’enchaînement à la théorie de la pertinence

1. Règles d’enchaînement
2. Théorie de la pertinence
C/ Signification et interprétation
1. Signification et instruction
2. Interprétation et contexte
2.1.4. LA FUITE DU SENS CHEZ B-N. ET R.GRUNIG. LE SENS A GAUCHE ET LE SENS A DROITE
A/ Le sens à gauche et le faisceau causal du dire
1. Pressions et faits, internes et externes
2. Lieux dans l’intérieur
3. Structuration du faisceau causal FC
4. La fuite du sens à gauche
B/ Le sens à droite et l’espace interprétatif
1. Le faisceau causal FC*. Les pressions P* et P**.
2. Les huit moments de la fuite du sens à droite
2.1.5. CONCLUSION
2.2. VERS UNE CONCEPTION SYNTHETISANTE DU CALCUL DU SENS
2.2.1. LA CONSTRUCTION DU SENS OU LE CALCUL DU SENS
2.2.1.1. Le sens à gauche et le sens à droite
A/ Le sens et les sens construits d’un énoncé
1. Le sens à gauche
2. Le sens à droite
B/ Anticipation et calcul rétrospectif
C/ Interaction entre les sens construits
1. dans le sens à gauche
2. dans le sens à droite
2.2.1.2. Les aspects du sens
1. Verbal, non verbal et paraverbal
2. Le dit et l’implicité
3. Le sens lié au contenu et le sens lié à la relation
4. Polyphonie ou pluralité des voix
2.2.1.3. Les facteurs mobilisés dans le calcul du sens
1. Informations linguistiques et non linguistiques
2. Echelles argumentatives
3. Lois, maximes et principe de pertinence
4. Savoir partagé et savoir non partagé
5. Compétences linguistique et extra-linguistiques
2.2.2. DE LA FUITE DU SENS AUX DIFFERENTS RESULTATS DU CALCUL DU SENS
2.2.2.1. La fuite du sens à gauche et du sens à droite
1. La fuite du sens à gauche
2. La fuite du sens à droite
2.2.2.2. Malentendus et intercompréhension. Bonheurs et malheurs.
2.2.3. LE CALCUL DU SENS DANS SA DIMENSION CULTURELLE ET INTERCULTURELLE
2.2.4. CONCLUSION
2.3. CONCLUSION DU CHAPITRE 2

Chapitre 3
DU CORPUS LITTERAIRE AUX GLOSES METACOMMUNICATIONNELLES


3.1. QUEL CORPUS POUR L’ANALYSE ?
3.1.1. A LA RECHERCHE D’UN CORPUS APPROPRIE
3.1.1.1. Objectif de l’analyse du corpus
A/ La partie non perceptible d’une interaction
B/ Transparence et opacité. Gloses métacommunicationnelles.
3.1.1.2. Du corpus d’interactions réelles au corpus littéraire
A/ Corpus d’interactions réelles et faisabilité
B/ Le corpus littéraire
3.1.1.3. Romans et récits
3.1.2. COMPOSITION ET « LECTURE » DU CORPUS
3.1.2.1. Composition du corpus
3.1.2.2. Lecture orientée du corpus

3.2. TYPOLOGIE DES GLOSES METACOMMUNICATIONNELLES DU CORPUS
3.2.1. LA TAILLE DE LA GLOSE
3.2.1.1. Présence ou absence de la glose
3.2.1.2. Glose explicite et glose suggérée
A/ Glose explicite
B/ Glose suggérée
3.2.2. LE SUJET DE LA GLOSE
3.2.2.1. Glose d’un personnage participant à l’interaction
3.2.2.2. Glose d’un personnage témoin
3.2.2.3. Glose du narrateur
3.2.2.4. La métaglose

3.2.3. L’OBJET DE LA GLOSE
3.2.3.1. Gloser sur soi-même
3.2.3.2. Gloser sur l’Autre
3.2.3.3. Gloser sur un tiers
3.2.4. LA MATIERE DE LA GLOSE

3.2.4.1. Glose d’un aspect particulier de l’interaction
A/ Glose du langagier
B/ Glose d’un élément suprasegmental
C/ Glose de la langue
D/ Glose d’un comportement interactif
3.2.4.2. Glose de l’ensemble de l’interaction
3.2.4.3. Glose généralisante
3.2.4.4. Glose générale

3.3. CONCLUSION DU CHAPITRE 3

Chapitre 4
ETUDE DES GLOSES METACOMMUNICATIONNELLES DU CORPUS (1) : ANALYSE THEMATIQUE TRANSVERSALE


4.1. LE RIRE ET/OU LE SOURIRE
A/ La notation des gloses
B/ Les degrés de compréhension

1. Le rire (ou le sourire) comme thème de l’interaction
2. Le rire et le sourire mystérieux, incompris
3. Le rire (ou le sourire) partiellement compris
4. Le rire (ou le sourire) expliqué, compris
5. Le rire (ou le sourire) partagé
C/ Les modes explicatifs
D/ Confrontation avec une glose générale effectuée par un Vietnamien

4.2. LA NON REPONSE OU LA REPONSE DETOURNEE
A/ Les formes de réponse
1. La non réponse
2. La réponse détournée
B/ Les degrés de compréhension de la non réponse ou de la réponse détournée
1. La non compréhension totale
2. La compréhension au terme d’une négociation du sens ou par saccades
3. La compréhension plus ou moins aboutie
C/ Les modes explicatifs
D/ Confrontation avec une glose du côté vietnamien

4.3. LE SILENCE
A/ Les formes du silence
1. Silence de soi et silence de l’Autre
2. Silence qui se crée et silence qui se rompt
B/ Les degrés de compréhension
1. Le silence mystérieux
2. Le silence questionné, problématisé
3. Le silence compris
4. Le silence partagé
C/ Les modes explicatifs
4.4. LA LANGUE
A/ Quelle(s) langue(s) utilisée(s) ?
1. La langue comme un des moyens de communication
2. Langue de soi et langue de l’Autre
3. La langue comme lieu de partage
B/ La médiation linguistique et communicative
C/ Les modes explicatifs des gloses sur la langue
4.5. CONCLUSION DU CHAPITRE 4

1. Les causes culturelles ou l’appartenance à une communauté
2. La survalorisation de soi et la dévalorisation de l’Autre
3. Les niveaux de modalisation

Chapitre 5
ETUDE DES GLOSES METACOMMUNICATIONNELLES DU CORPUS (2) : ANALYSE SUIVIE DES RENCONTRES


5.1. LES ATTENTES DU VOYAGE ET LA DECOUVERTE DE SOI
A/ Les attentes fortes du JE
1. Le sens de la rencontre selon le JE
2. Les attentes du JE à travers la rencontre
B/ Incompréhensions et non réciprocité
C/ Compréhension et découverte

1. La compréhension de l’Autre et de soi
2. Les causes de l’échec de la communion recherchée
D/ Synthèse : La non communication
5.2. UNE SCENE PROTOTYPIQUE OU LE FOISONNEMENT DU SENS
A/ Incompréhensions, malentendus et compréhension
B/ Une interaction avec saturation de sens
C/ Synthèse : Malheurs de la communication

5.3. LE POIDS DE L’HISTOIRE DANS LA RENCONTRE DE L’AUTRE
A/ L’Histoire ressuscitée
1. Des faits aux gloses et les niveaux de modalisation
2. Autres « lectures » de la scène
B/ Le rapport au cyclo
C/ Synthèse : De l’échec à la réussite de la rencontre

5.4. LE VOYAGE COMME L’OCCASION DE SE VALORISER
A/ La perception de l’Autre
1. L’Autre dans la rencontre
2. Interaction réelle et interaction fictionnelle
B/ La perception de la culture de l’Autre
C/ Synthèse : Une des fonctions du voyage

5.5. SITUATIONS D’APPRENTISSAGE ET DE TRADUCTION ET DEDOUBLEMENT DU SENS
A/ La situation d’apprentissage
B/ La situation de traduction
C/ Synthèse : La prolifération du sens

5.6. L’INTELLIGIBLE ET L’IMAGINABLE DANS L’UNIVERS DE L’AUTRE
A/ De l’explication par le stéréotype ...
B/ ... au non discours de l’Autre
C/ Synthèse : Une rencontre malgré tout malheureuse

5.7. LA DIALECTIQUE DES EXPLICATIONS PERSONNELLES ET DES STEREOTYPES
A/ Explications personnelles et stéréotypes
1. Des explications personnelles ...
2. ... aux stéréotypes
B/ Réinterprétations non abouties
C/ Synthèse : A propos du stéréotype

5.8. INTERACTION IMAGINEE AVEC UNE INSCRIPTION
A/ Le sens, du transparent au mystérieux
B/ Interprétation à différents niveaux

1. Le sens reconstitué dans le contexte actuel
2. Le sens reconstitué dans le contexte de l’époque
C/ Synthèse : Du singulier à l’universel
5.9. « UNE GUERRE DU VIETNAM QUI N’AURA PAS LIEU »
A/ Le jeu théâtral
B/ La guerre du Vietnam
C/ Synthèse : Accès aux sens métaphoriques

5.10. RENCONTRE ET NON RENCONTRE EN SITUATION INTERCULTURELLE
A/ Du cadre primaire aux cadres modalisés
1. Cadre modalisé d’ordre interprétatif
2. Cadre de nature modalisée
B/ Attitude face à l’Autre et à la culture de l’Autre
C/ Synthèse : Rencontre et non rencontre
5.11. CONCLUSION DU CHAPITRE 5


CONCLUSION GENERALE

1. Quels éléments de réponse pour la question de départ ?
2. Quelques nouvelles orientations
3. Et pour finir...

BIBLIOGRAPHIE
1. Ouvrages et articles de référence
2. Textes littéraires servant de corpus

INDEX
TABLE DES MATIERES
ANNEXES

ANNEXE 1 : Extraits de romans et récits (Corpus d’analyse)
ANNEXE 2 : Questionnaire et réponses
ANNEXE 3 : « Rire à tout bout de champ » (NGUYÊN VAN VINH)
***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Jeanne d'Arc 1960-1973

Jeanne d'Arc 1960-1973
classes de 7e et 8e

classe de 4e

ENS de Hue 1973-1977

ENS de Hue 1973-1977
4e année

Université de Rouen 1996-1997

Université de Rouen 1996-1997
salle de documentation DESCILAC - le 9 janvier 1997

dernier cours de méthodologie 1997

Université de Rouen 1999-2000

Université de Rouen 1999-2000
soutenance de thèse

avec Anh Hai

... et les copains copines

ENS de Hue 2003-2004

ENS de Hue 2003-2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Université d'Hélouan - Égypte 2004

Bangkok 2006

Bangkok 2006

ESLE de Hue 2006-2007

ESLE de Hue 2006-2007

Siem Reap 2007

Siem Reap 2007
anciens Rouennais

chez Minh 2008

chez Minh 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Pagode Từ Lâm (Hué) 2008

Vientiane 2008

Vientiane 2008
Avenue Lane Xang

Université Nationale du Laos

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

Bình Châu (Bà Rịa-Vũng Tàu) 2008

đăng quang 2008

đăng quang 2008

kỷ sửu 2009

kỷ sửu 2009
đền huyền trân

trúc lâm thiền viện

chez phan thuận an 2009

chez phan thuận an 2009

dans le soleil et dans le vent

thả thơ 2009

thả thơ 2009
trên sông Hương

tiến vào chung kết

Fai Fo 2009

Fai Fo 2009

canh dần 2010

canh dần 2010
chùa Từ Lâm

phật tử Quảng Viên

phật tử Quảng Viên
chùa Tịnh Giác

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)

Huý nhật lần 7 của em Minh (5.10.2011 - 9.9 ÂL)
Nam-Nga Tuấn-Hà Phượng Chôm Bư Nin Hề + Tùng Tú